La voiture électrique bientôt accessible à tous

Les prix des voitures électriques sont en forte baisse, et il semblerait que cette tendance attractive des tarifs ne soit pas prête de s’arrêter. Est-ce le moment d’acheter une voiture électrique ? Les indicateurs sont en tout cas au beau fixe, portés notamment par de stricts impératifs légaux.

Des impératifs à l’échelle européenne

Le transport est le seul secteur de l’Union européenne où l’on n’a enregistré, à ce stade, aucune diminution de l’effet de serre depuis 1990. C’est le secteur automobile qui est responsable de la plus grande part des émissions de gaz à effet de serre.

Dans ce cadre, il devenait nécessaire de prendre des mesures à fort impact environnemental.

Le Parlement a donc récemment voté une feuille de route pour favoriser les voitures à faible émission de CO2. Publiée en mars 2019, cette note démontre que les Députés européens ont exprimé des objectifs ambitieux : 37,5% de réduction des émissions de véhicules neufs, dans l’ensemble du parc automobile européen.

Des primes conséquentes seront réclamées aux constructeurs dont les émissions de CO2 dépasseront les limites.

Des mesures qui pourraient avoir un impact fort sur l’ensemble du secteur automobile, des concessionnaires aux compagnies d’assurance voiture pas chère.

Baisse du prix des composants

Le principal composant des batteries des voitures électriques est le lithium, un métal dont le prix a chuté de 80% en dix ans.

Les prix de ce matériau sont écornés par des productions en série très conséquentes, mais aussi par un conflit commercial agressif entre la Chine et les Etats-Unis. 

D’où des baisses de prix sensibles, qui devraient nécessairement impacter le tarif des voitures électriques.

Par ailleurs, le kilowattheure connaît également une sensible baisse des coûts. Or, son prix influe sur celui de la batterie, qui représente un tiers de la valeur ajoutée des véhicules électriques.

Alors qu’en 2010, on estimait le prix du kilowattheure à 1 000€, il devrait tomber en dessous de la barre des 100€ dans les années à venir.

Il y a donc fort à parier que le différentiel entre les voitures électriques et leurs homologues à essence ou à diesel va s’estomper, voire disparaitre.

C’est en tout cas ce que prévoit une étude du cabinet AlixPartners.

Selon ce cabinet de conseil, les ventes de voitures électriques devraient donc augmenter de 13% dans le monde et de 19% en Europe.

On observe d’ores et déjà, une nette évolution des ventes en 2019 (+35,5%) ; pour autant, la part de marché occupée par les voitures électriques dans le secteur de l’automobile reste très faible (moins de 2%).

Le bonus écologique, qu’est-ce que c’est ?

Proposé aux automobilistes pour évoluer vers une transition énergétique, le bonus écologique permet aux propriétaires de voitures électriques de bénéficier de primes allant jusqu’à 6 000€, dans la limite de 27% du prix d’achat de la voiture comprenant la location des batteries.

Attention, pour les véhicules dont le prix est au-dessus de 45 000€, la prime est divisée par deux et descend à 3000€.

Concernant les véhicules dont le prix d’achat est supérieur à 60 000€, le bonus est tout bonnement supprimé.  

La prime à l’achat des véhicules électriques n’est donc pas systématiquement un argument de vente.

Même si les ventes des voitures électriques sont, comme nous l’avons vu, marginales, la  voiture électrique n’est plus une exception.

A vous de faire votre choix !

Photo du fondateur de Auto Démarches

Jonathan Tastevin

Fondateur de la société Auto Démarches, entreprise pour assister et aider les usagers à obtenir leur permis de conduire et/ou carte grise. Passionné par l’entrepreneuriat, mon objectif est de faciliter les démarches administratives des Français. Auto Démarches a permis la création d’emploi de conseillers dédiés à l’entreprise. Le siège est implanté à Ajaccio, dans la Cité impériale.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *