vieille voiture colorée

Les Français et leur première voiture, une belle histoire d’amour !

Profitons de cette période particulière pour se remémorer de bons souvenirs, notamment avec notre première voiture qui nous a fait vivre des moments de joie et de galère. Quels souvenirs évoque-t-elle pour vous ? Le site Minute Auto a réalisé une enquête sur l’attachement des Français à leur première voiture auprès de 1 672 personnes.

Les premiers instants de liberté

Le permis de conduire en poche, à nous la liberté ! Dans la majorité des cas, les jeunes qui ont leur première voiture sont encore étudiants ou viennent de débuter leur vie professionnelle. Il n’est donc pas étonnant que 54 % des premières autos soient payées par les parents. Seulement 39 % des jeunes conducteurs s’achètent leur premier véhicule avec leurs économies.

Que l’on soit jeune ou parent, il n’est pas question de se ruiner : uniquement 9 % des premières voitures achetées sont neuves ! Pour des raisons financières, les voitures d’occasion sont donc privilégiées dans 91 % des cas.

Même si la voiture est souvent synonyme de liberté pour 65 % des personnes interrogées, elle est également perçue comme un outil d’émancipation (19 %) et permet à certains automobilistes de s’évader loin de la réalité (13 %).

La première voiture, que de souvenirs !

Lorsque nous pensons à notre première voiture, une certaine nostalgie s’installe. En effet, 42 % des Français en sont nostalgiques et 79 % des personnes ayant répondu à l’enquête ont une anecdote à raconter au sujet de leur première automobile. Parmi elles, 56 % évoquent des galères drôles ou amusantes, 27 % mentionnent des anecdotes sur des soucis mécaniques, 11 % sur des histoires de cœur, 3 % sur les départs en vacances et 2 % sur leurs plus belles rencontres au volant. Aujourd’hui, les meilleurs souvenirs sur la première voiture sont toujours présents puisque 58 % des Français aiment raconter encore des histoires liées à leur premier compagnon de route.

Cependant, la première voiture peut aussi raviver de mauvais souvenirs pour certains. Par exemple, leur premier accident avec leur véhicule (36 %), principalement causé par les jeunes de 18-24 ans selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, ou bien subir les caprices de leur première voiture (52 %) qui ne veut plus démarrer ou qui s’arrête au bout de quelques minutes. Même si nous avons connu quelques déboires avec notre première voiture, nous sommes 96 % à l’avoir adorée !

Sans oublier les petits noms qui désignent affectueusement la première voiture dans 72 % des cas : près de la moitié d’entre elles (47 %) s’appelaient Titine. D’autres surnoms ont aussi le vent en poupe avec Choupette (16 %), Tuture (9 %), Pétrolette (8 %) ou encore Bibiche (4 %).

Une séparation difficile

Pour beaucoup d’entre nous, se séparer de notre première voiture a été un moment douloureux. Les conditions de la rupture avec notre premier bolide sont nombreuses : 21 % des Français l’envoient à la casse, 19 % la font reprendre par un garage ou un concessionnaire, 9 % la perdent dans un accident et 5 % l’offrent à une personne de leur entourage.

Seulement 37 % des Français vendent leur première automobile pour pouvoir ensuite s’acheter une deuxième voiture, neuve ou d’occasion. Parmi eux, 48 % l’ont vendue au bout de 2 à 5 ans après l’achat, 23 % entre 1 et 2 ans, 14 % s’en séparent au bout d’un an, 12 % entre 6 et 10 ans et 3 % la gardent pendant plus de 10 ans. Pour rappel, si vous souhaitez vendre votre véhicule, vous devez remettre un certain nombre de documents au nouveau propriétaire (carte grise, déclaration de cession, contrôle technique, etc.) et avertir l’administration via un téléservice (cf. https://www.demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/vendre-donner-vehicule). Mais attention, il n’est plus possible de fournir votre déclaration de cession à la préfecture comme c’était le cas auparavant.

 

Photo du fondateur de Auto Démarches

Jonathan Tastevin

Fondateur de la société Auto Démarches, entreprise pour assister et aider les usagers à obtenir leur permis de conduire et/ou carte grise. Passionné par l’entrepreneuriat, mon objectif est de faciliter les démarches administratives des Français. Auto Démarches a permis la création d’emploi de conseillers dédiés à l’entreprise. Le siège est implanté à Ajaccio, dans la Cité impériale.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *